ce qu’il reste après le geste

De et avec│Astrid Mayer, et Raphaël Billet, Julie Honoré et Romain Joubert [projet intergénérationnel mêlant amateurs et professionnels dansemusique│scénographie]

Ce qu’il reste après le geste, est une douce et collective rencontre entre danse, musique, cirque, professionnels, amateurs, espaces publics, fabrication manuelle…
Ce projet de création et de médiation, prend racine dans un espace sans contour : les souvenirs. A partir du témoignage des habitants de la commune de Vic-le-Comte, sur leurs souvenirs des places du Marché au Beurre et de la Molière, du Carré de l’Olme, du Parc Montcervier et de l’impasse des Dames, artistes et participants vont écrire un spectacle dans l’espace public.
Cette balade prend la forme de cartes postales vivantes à la fois chorégraphiques, sonores et plastiques.
Ce projet amène les co-créateurs à évoquer leurs propres émotions, sensations, histoires… par le biais de la parole, des sons, du geste et/ou de la fabrication manuelle dans des ateliers de médiation et de création.


Accueils en résidence│Vic-Le-Comte
Soutiens artistiques et de médiation│ École primaire Jacques Prévert,  Collège de la Comté, école de musique ACC, Le Centre de Loisirs (communauté de commune Mond’Arverne), le Relais Assistance Maternelle (Mond’Arverne), le Club des Aînés Vicomtois, l’EHPAD J-P. Bargoin, l’Harmonie, l’association CLES, Créer du Lien par l’Echange et le Savoir
Soutiens financiers│La Région Auvergne Rhône-Alpes, Le Grand Clermont, La Mairie de Vic-Le-Comte


Projet envisageable sur d’autres territoires.